La Vie Culinaire

https://www.facebook.com/pages/La-Vie-Culinaire/371790969599106?ref=hl

Le Guide Rouge… à quand la vraie révolte des chefs ?

-Cela fait maintenant plus de cent dix ans que le petit livre rouge traverse les routes de France et d’Europe…à la conquête du monde. On le savait nombril…de tout les chefs Français qu’il récompense d’année en année et qui ne voient, jugent, respirent, vivent, ou bien décident de mourir que par et pour lui… renoncer non, ça leur est impossible ça… l’ego règne en maître au royaume des casseroles et même ceux qui prétendent vouloir le boycotter, l’oublier, faire sans, ne pensent en fait qu’a une chose quand ils ne se rasent pas le matin…être ou ne pas être dans le Michelin…Ils s’accrochent au cordon, ils ne veulent pas s’avouer qu’ils ne supporte pas d’être séparé de leur mère nourricière.

-Ensuite vint le tour des chefs “étrangers” à qui on a défié de faire comme ou pourquoi pas, mieux que ces chefs venus de cette vieille France dormante qui restent coincé dans leurs traditions… oui mais à conditions bien sur de mariner dans le même moule… Ainsi aujourd’hui, Anglais, Espagnols, Italiens, Japonais, Américains… pour rivaliser avec la France et sa culture culinaire se sont armé de ces fameux restaurants étoilés via Michelin.

-Et donc voici maintenant que le guide met en avant des chefs de cultures et de pays différents au nom de la diversité des cuisines… ou plutôt de la diversité des cuisiniers car force est de constater que bon nombre d’entre eux (di)gèrent ce qu’il est commun d’appeler “French Restaurant“ et pour les moins vendus, une version francisé de leur cuisine d‘origine…vive la particularité!!!… mais bon pas trop quand même.

-Puis vinrent les critiques (justes) sur l’élitisme d’un guide trop fermé dans une cuisine trop bourgeoise qui ne représente finalement pas la différence gastronomique, alors pour remédier, ils eurent l’idée d’une notation, mais aussi d’un guide spécial pour les bistrots et autres “petits restaurants”… mais de “grands chefs” bien sur… petits restaurants d’accord mais pas trop non plus…il ne s’agirait pas d’envoyer ces bourgeois de lecteurs dans un de ces endroits malfamé où l’on ose encore vous servir sur des nappes en papier un vulgaire vin de table que l’on doit en plus se servir soi-même!!!et qu’on ne me dise pas que beaucoup de ces petits restaurants on accès au guide car quand bien même cela serait vrai, ils ne sont en fait la que par concession et surtout dans l’intérêt de mieux mettre en valeur aux yeux des lecteurs ceux pour qui ils ont réalisé ce guide: nos chères grands chefs of course!!

-Il est de bon ton aujourd’hui de désapprouver le Michelin et tout le monde s’en donne à cœur joie, les médias et les lecteurs qui critiquent son nombrilisme alors qu’eux précisément tournent autour de celui-ci comme les indiens autour de leurs totems, les chefs, parfois, pleurnichant de la trop grande pression qu’exerce celui-ci sur eux alors que dans le monde d’aujourd’hui avec l’explosion de la communication, ils leur seraient tout à fait possible de faire sans… mais bon difficile de quitter un monde remplie d’étoiles pour ces adeptes de la veulerie.

-Et pourtant, malheureusement la vrai révolte pourrait venir d’eux… s’ils pouvaient tous au même moment rendre leurs étoiles de partout dans le monde, là alors les médias seraient dans l’obligation de suivre… et les lecteurs, quel intérêt de lire un livre ou personne ne veut apparaître…fini la dictature, renvoyé à son usine de pneumatique le vieux Bibendum…

Romain R

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le février 29, 2012 par dans Gastronomie, Mes articles.

Start here

%d blogueurs aiment cette page :