La Vie Culinaire

https://www.facebook.com/pages/La-Vie-Culinaire/371790969599106?ref=hl

Merci Macron !

 12988023_10154078207512552_487785688_n

Cela fait maintenant quelques mois que Thierry Marx ballade sa fibre sociale de plateaux de télévisions en émissions de radios, multiplie les projets collaboratifs comme un autre multipliait les pains, échange sur sa vision politique avec des organisations comme le MEDEF, des hommes d’affaires de différents horizons ou des politiciens plus ou moins importants.

L’homme positif, comme il se définit dans  son dernier livre, n’en finit pas d’étonner, de surprendre et même parfois d’agacer par son omniprésence médiatique et industrielle qui n’a d’égale que le peu de connaissance que le grand public peu paradoxalement avoir de sa cuisine. Notre homme positif a un talent d’orateur évident et assez rare parmi ses confrères de la gamelle en cuivre, une certaine aptitude à la mise en scène de son propre personnage égalant quasiment certains virtuoses hollywoodiens.

Seulement voila, l’ennuie lorsqu’on joue un rôle c’est qu’aussi ingénieux on puisse être, on peut rarement faire un parcours sans faute et un jour ou l’autre on laisse forcement dévoiler son jeu au grand public. C’est ce qui est arrivé cette semaine à notre Marx national grâce au ministre de l’économie Emmanuel Macron et le lancement de son nouveau mouvement En marche.

En effet, depuis le lancement de ce nouveau mouvement, Macron en quête de crédibilité pour sa nouvelle aventure, ne cesse de mettre en avant les personnalités proches, selon lui, de son orthodoxie [1]. Parmi les nombreux noms cités, celui de Marx est apparu. Ce dernier a pourtant rapidement démenti l’information, précisant n’avoir rencontré Macron qu’à deux occasions et expliquant également à son public n’avoir aucune compétence pour un éventuel rôle de porte parole. Malgré tout, il a tout de même été obligé de concéder que sur le fond  le message véhiculé par le nouveau mouvement du fils spirituel de Jacques Attali « va dans le bon sens car il faut que les choses bougent ».

Comme nous allons le démontrer dans cet article, bien que nos deux hommes soient très proches sur le plan des idées et évoluent au sein des mêmes réseaux, il est sûrement très gênant pour Marx – dont tout le catéchisme, qu’on croirait piqué à son célèbre homonyme, consiste à prendre la défense du pauvre et du sans emploi – que le grand public, SON public, réalise qu’en fait ce dernier prend fait et causes et promeut les idées « libérales » d’Attali, du MEDEF, de l’Institut Montaigne et maintenant de l’ancien banquier de la banque Rothschild.

13010912_10154081225882552_3986425704349792640_n

Comme le montre la photo ci-dessus le dernier livre de Thierry Marx a été préfacé par Jacques Attali [2]. En soi cela ne prouve en rien les liens entre les deux hommes mais il est raisonnable de penser que les préfaciers de livres sont généralement choisis pour leur communion de pensée avec l’auteur dont on s’apprête à lire l’œuvre. Une communion de pensée confirmée dans cette préface entre le créateur du concept d’économie positive (Attali) et celui du concept de management positif (Marx).

Détail amusant, la préface nous apprend que Marx a fait sienne la maxime d’Alain Ducasse : « Savoir faire, savoir faire faire et faire savoir ». Autre détail lui plus important et qui ne parle qu’à probablement peu de gens, mais auquel le public devrait s’intéresser, Jacques Attali nous confirme dans cette préface que des projets tels que ceux que porte Marx comme « cuisine mode d’emploi »  ne sont la que pour installer en France la notion de LifeLong Learning (Éducation tout au long de la vie) concept anglo-saxon visant, entre autres, à uniformiser le modèle éducatif à l’échelle mondiale. En tant que fervent défenseur du LifeLong Learning Attali avait déjà donné à l’UNESCO en 1998 un discours en faveur de ce concept [3]. Un concept porté en France par les réseaux dans lesquelles gravite Marx sans que ce dernier en mesure nécessairement la portée subversive.

 marx2

 Planète Marx, un univers impitoyable

Jacques Attali, le nomade que l’on ne présente plus vraiment et pour qui les nations sont des hôtels [4], n’est autre que le père spirituel de Macron qu’il avait d’abord fait rapporteur général adjoint de sa commission pour la libération de la croissance française en 2007 avant de le recommander à la banque Rothschild [5].

Parmi les membres de cette commission on trouve également Claude Bébéar qui était à l’époque le directeur de l’Institut Montaigne dont est proche Attali et avec qui il lui arrive souvent de collaborer. Comme l’a démontré cette semaine Médiapart, le mouvement nouvellement né de Macron est domicilié chez Laurent Bigorgne, le directeur actuel de ce fameux Institut Montaigne qui est en fait un Think Tank à tendance libérale proche du MEDEF qui travaille sur des sujets plus que jamais d’actualité tel quel la reforme du code du travail, la retraite à 63 ans, la reforme de l’apprentissage, la suppression de certaines allocations familiales et la dégression des indemnités chômage et bien d’autres surprises toutes aussi plaisantes. [6]

attali

Notre pérégrinateur est également à l’origine en 1998 de l’ONG de microcrédit  PlaNet Finance, financée et soutenue par une multitude de multinationales et de fondations  – dont la fondation Bill Gates -, et récemment renommée fondation Positive Planet ainsi que le mouvement pour une économie positive  et le LH Forum [7]. Un mouvement pour une économie positive dont le discours semble très proche de l’optimisme que Marx aime à développer dans les médias. On sait que les deux hommes partagent également un intérêt pour la philosophie bouddhiste, trouvent tous deux confortable les tables rondes du MEDEF et participent à de nombreux forums et événements de promotion de leur vision du monde que leurs réseaux mettent en place tel que le Printemps de l’optimisme dont Marx a été le parrain pour l’édition 2016

PHO095f103c-2c08-11e3-aa53-da544e055999-805x453

Denis Jacquet, président de l’association « Parrainer la Croissance », est un autre personnage intéressant dans l’entourage de Thierry Marx. L’homme est assez favorable à Emmanuel Macron à tel point qu’il se demande parfois avec malice si celui-ci est vraiment un ministre assez libéral [8]. Fervent défenseur du E-learning (version numérique du LifeLong Learning), de la reforme du code du travail, du travail le dimanche et grand enthousiaste de l’Ubérisation de la société [9]. A un point tel qu’il a d’ailleurs créé un observatoire de L’ubérisation composé d’intellectuels, de politiques, de syndicalistes, d’hommes et femmes du digital, d’entrepreneurs, d’anthropologues etc…  

Un observatoire auquel Thierry Marx appartient et dont le but est d’accompagner l’ubérisation, d’apporter un constat précis et de proposer des pistes de réflexion autour de la réforme du code du travail, du dialogue social, de l’évolution du Droit… [10]

uber

Une fois que nous prenons connaissance de ces informations, il n’y a rien d’étonnant à voir Marx aller dans les médias se faire le chantre de la flexibilité des heures, de la reforme du code du travail, de la généralisation du travail le dimanche, du E-Learning et de l’implantation en France du LifeLong Learning par la reforme de l’apprentissage et la formation accélérée, et également l’ubérisation de la société [11].

Bien évidemment Marx emballe tout ceci dans un discours humaniste, larmoyant, plein de bons sentiments et de philosophie New Age, parle d’intégration des minorités, de la restauration de l’ascenseur sociale, attire facilement la sympathie avec sa tendance à la victimisation avec son passé de « type des cités ». Mais ne soyons pas dupes, derrière le masque du sympathique judoka à l’allure bouddhiste et à la verve singulière on trouve  des gens et des réseaux qui sont à l’humanisme auquel se réclame Marx ce que les Mcdonald sont à la gastronomie…

Romain R

[1] http://www.lexpress.fr/actualite/politique/thierry-marx-chez-macron-je-ne-l-ai-rencontre-que-deux-fois_1781298.html

[2] https://www.amazon.fr/Lhomme-positif-Thierry-Marx/dp/2749923883

[3] http://unesdoc.unesco.org/images/0016/001636/163620f.pdf

[4] https://www.youtube.com/watch?v=ys64OFPB9os

[5] https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000428428

[6] http://www.lexpress.fr/actualite/politique/macron-son-mouvement-en-marche-intimement-lie-a-l-institut-montaigne_1780429.html#QApCuJwb5FL1C2g1.01

[7] http://www.positiveplanetchina.org/about-us/positive-planet-foundation/

[8] http://www.atlantico.fr/decryptage/macron-est-vraiment-liberal-chronique-imposture-possible-denis-jacquet-manuel-valls-uberpop-syrie-heetch-2558486.html

[9] http://www.frenchweb.fr/la-france-merite-la-fin-du-droit-du-travail/206433

[10] http://www.uberisation.org/fr/page/qui-sommes-nous

[11] http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/myriam-el-khomri-face-a-thierry-marx-le-code-du-travail-ne-pourra-pas-embrasser-toutes-les-situations-746383.html

 

image

image

image

image

image

Publicités

Un commentaire sur “Merci Macron !

  1. Pingback: En Marche avec Thierry Marx | La Vie Culinaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Start here

%d blogueurs aiment cette page :